On s'la joue !

Une aventure de création théâtrale enfantine

LaDéferlante.org

Imprimer Envoyer
<<Action précédente |

    On s’la joue ! soutient et valorise le parcours éducatif et artistique d’enfants présentant des signes de fragilité importants en les menant au bout d’un processus de création théâtrale jusqu’à la représentation sur scène. 

    Comme ce sont eux qui en parlent le mieux, nous leur avons donné la parole. Pour les entendre, C'EST ICI !

     

    Un projet pérenne de transmission artistique

    Le Manifeste On s’la joue !

    On s’la joue ! en images

    9ème édition : les temps forts 2017

    Partenaires

    Contacts


    Un projet pérenne de transmission artistique 

    Ce projet entend montrer la valeur de la création enfantine et transmettre l’art d’être acteur, mais aussi celui d’être spectateur. Accompagnés par les artistes de la Compagnie La Déferlante, les comédiens en herbe d’On s’la joue ! sont des enfants et préadolescents, porteurs d’un handicap ou non, issus du quartier Politique de la Ville Flandre dans le 19ème arrondissement parisien et de la proche banlieue. La Compagnie La Déferlante valorise la mixité de ces publics pour créer les conditions d’une rencontre entre enfants ordinaires et extra-ordinaires en situation de handicap, par le medium de la création artistique. Invités à interagir avec des spectacles issus de la programmation de théâtres partenaires, les jeunes comédiens sont personnellement investis dans une démarche de sensibilisation artistique et culturelle - l’école du spectateur venant s’imbriquer dans la pratique artistique pour l’approfondir. On s’la joue ! offre une possibilité d’expression artistique à un public que l’on entend peu ou que l’on ne prend pas toujours au sérieux.

    La Compagnie la Déferlante a initié en juillet 2011, en partenariat avec l’ANRAT, son premier festival de création théâtrale enfantine parisien dont la particularité est de placer la parole et la créativité des jeunes au centre, en s’adressant aux petits et aux grands. La seconde édition de cette biennale On s’la joue et On s’la raconte ! – Rencontres de la création théâtrale enfantine s'est déroulée en juillet 2013.


    Le Manifeste On s’la joue !

    Enfance

    Nous choisissons volontairement de nous adresser à de jeunes personnalités vivant des situations complexes et porteuses d’une forme de handicap socio-culturel : 

    Parce qu’il s’agit d’enfants exclus de la prospérité économique, exclus des lieux de culture, méconnaissant la pratique théâtrale et son vocabulaire.

    Parce ce que ces enfants sont issus d’une diversité sociale, familiale et culturelle dissoute dans une société qui a tendance à estomper leurs riches particularités et à leur faire perdre leurs identités.

    Loin de l’idée d’un théâtre à l’échelle des enfants qui supposerait d’édulcorer les thématiques et de réduire la palette des émotions, nous souhaitons rendre compte de ce monde enfantin avec toute l’intensité des sensations qui s’y déroulent, de la cruauté à la compassion, de la plus grande méchanceté à la plus douce poésie. On s’la joue ! établit une relation directe entre création professionnelle adulte et création enfantine sans volonté particulière de protéger les enfants des questions que les adultes se posent.

    Création

    Le projet On s’la joue ! vise à réunir ces jeunes personnalités en les mettant en lien avec la langue et l’écriture vivantes, avec les théâtres qui portent une création contemporaine et défendent l’interculturalité - notamment à travers des auteurs et des textes francophones. Notre propos est de retisser un fonds commun en valorisant les croisements, les ressemblances comme les différences.

    Théâtre brut

    Mêlant humour, inventivité et générosité, ces créations enfantines se présentent comme des émanations, des petits satellites gravitant autour de propositions artistiques existantes. Nous revendiquons l’immaturité de ces créations non comme une fragilité mais comme une force qui témoigne de la spontanéité et l’authenticité de l’enfance et d’un théâtre brut.

    Mixité

    Les jeunes personnalités extra-ordinaires porteuses d’un handicap ont leur propre manière d’appréhender le monde, riche de surprises, d’émotions et de profondeur. Nous considérons nécessaire de les ouvrir au monde autrement qu’à travers des univers protégés, urgent de renverser les a priori qui font qu’on les considère « inaptes » ou « inadaptés », urgent de changer le regard des enfants « ordinaires » et le nôtre sur le handicap. A charge de la discipline artistique de mettre en valeur les atouts de chacun et de tisser des liens avec cet autrui qu’on n’aurait pas osé approcher avant de le voir à l’œuvre et de partager cette aventure commune.

    Nous revendiquons le choc esthétique créé par la présence d'enfants autistes sur le plateau en tant que comédiens et dans la salle en tant que spectateurs et désirons bousculer les habitudes visuelles et dramaturgiques, sur le plan esthétique et dans la vision du handicap.


    On s’la joue ! en images

    Découvrez un aperçu de  Krash en vidéo, créé en octobre 2011 au CENTQUATRE dans le cadre du projet On s’la joue ! 

     

    9e édition : les temps forts 2017

    Du 6 au 10 février 2017 - Atelier de création d'après le spectacle "GRANDE" de Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel 

    10 février à 14h30 - Représentation de la création enfantine Pièces détachées au CENTQUATRE-PARIS - Salle 200 - Entrée 5 rue Curial, Paris 19e

    17 mai 2017 à 19h00 - Reprise de Pièces détachées dans le cadre de l'inauguration du Forum des dynamiques culturelles du territoire du CENTQUATRE-PARIS - Salle 400 - Entrée 5 rue Curial, Paris 19e

    Du 30 octobre au 3 novembre 2017 - Ateliers intergénérationnels de création d'après le spectacle "NON C'EST PAS ÇA !" (TREPLEV VARIATION) par le Collectif Le Grand Cerf Bleu

    3 novembre à 15h30 - Représentations des créations enfantine et adulte Et si c'était ça ! variations par grands et petits au CENTQUATRE-PARIS - Foyer 200 - Entrée 5 rue Curial, Paris 19e

     ...

    Partenaires 

    En cours : le CENTQUATRE-PARIS, le CINQ (espace dédié aux projets artistiques amateurs du CENTQUATRE), le Théâtre Paris-Villette, le Grand Parquet, la Maison des Copains de la Villette (MCV), le Collectif Indépendant Résidence Tanger (CIRT).


    Avec le soutien en 2017 de la Ville de Paris dans le cadre de l'appel à projets Politique de la Ville et la Direction de la Jeunesse et des Sports (DJS), la Mairie du 19ème arrondissement de Paris, La Fondation de France...

    HistoriquesLe TARMAC, La Gourguillonaise, l'association Vivre Ensemble Maroc Tanger (VEMT), l'ANRAT, la MPAA Saint-Blaise, Plume d'Eléphant, Espace 19, Vagabond Vibes, le Centre social CAF Tanger, le Centre d'animation Mathis, les Centres de loisirs Jomard, Tanger, Richomme, le Centre de loisirs, Philippe de Girard, Mathis, rue d'Aubervilliers, le Centre social J2P, le Centre d'animation Curial, la Pépinière Mathis, le Mois Extra-Ordinaire du Handicap de la Ville de Paris, les IME Jean Richepin et Agir et Vivre l'Autisme, l’Association D’PSY - Hôpital Robert Ballanger, le Centre d'Action Médico-Sociale Précoce Rhône-Alpes pour déficients auditifs (CAMSP), l'Hôpital Edouard Herriot à Lyon, Paris Santé Nutrition, EHPAD Alice Guy, la CAS 10-19, la CASPE 18, la Direction régionale des affaires culturelles d'Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Ile-de-France, Right Management ManpowerGroup, Servair, Immobilière 3F

     Contacts

    Porteur artistique du projet : Claire Pétrouchine / claire.petrouchine@ladeferlante.org

    Coordinatrice du projet : Meryem Filali / diffusion@ladeferlante.org